conservé

conserve [ kɔ̃sɛrv ] n. f.
• 1393; de conserver
IVx Aliment préparé pour être conservé (fumé, séché, etc.). confit, semi-conserve. Mod. Substance alimentaire stérilisée ( appertisation) et conservée dans un récipient hermétique. Boîte de conserve. DE CONSERVE : préparé et mis en boîte pour être conservé. Bœuf de conserve (corned-beef). Lait de conserve, en poudre, condensé. — EN CONSERVE : en boîte (opposé à frais). Des petits-pois en conserve. Mettre en conserve. Région. 2. canner.
Plur. Faire, préparer des conserves. Conserves de poissons, de fruits. Le contenu de la boîte. Manger des conserves. Conserves et surgelés. Collect. L'industrie de la conserve. conserverie.
Plaisant METTRE EN CONSERVE : garder indéfiniment. On ne va pas en faire des conserves. La musique en conserve, enregistrée.
II(de conserver « naviguer en gardant à vue ») Mar. Loc. Naviguer de conserve : suivre la même route. — Loc. adv. DE CONSERVE. 1. ensemble. « les deux pas lourds se sont éloignés de conserve » (Robbe-Grillet). Aller de conserve, en compagnie. Agir de conserve, en accord avec qqn (cf. De concert). III(1680) Au plur. Vx Lunettes pour ménager la vue.

conserve nom féminin (de conserver) Aliment conservé à l'aide de différents procédés ; plus spécialement, aliment conservé en boîte (boîte de conserve), en bocal par traitement à la chaleur : Ne se nourrir que de conserves. Récipient servant à mettre des substances chimiques en réserve. ● conserve (difficultés) nom féminin (de conserver) Sens De concert / de conserve. Ces deux locutions sont aujourd'hui souvent employées l'une pour l'autre, ce qui s'explique par une évolution convergente vers leur sens moderne : « ensemble ». 1. De concert = ensemble et en bon accord (accord obtenu en s'étant concerté). Les ingénieurs des deux sociétés ont travaillé de concert. 2. De conserve = ensemble (d'abord terme de marine appliqué à des navires qui conservaient entre eux une distance telle qu'ils ne se perdaient jamais de vue). Naviguer, aller, agir de conserve. ● conserve (expressions) nom féminin (de conserver) Familier. Mettre quelque chose en conserve, le garder pour ne l'utiliser que plus tard.

n. f.
d1./d Substance alimentaire qui peut se garder longtemps dans un récipient hermétiquement clos. Ouvrir une boîte de conserve ou une conserve.
En conserve: en boîte, en bocal. Des haricots en conserve.
d2./d MAR Naviguer de conserve: se dit de navires qui font route ensemble.
|| Loc. adv. Fig. De conserve: ensemble, en accord.

I.
⇒CONSERVE1, subst. fém.
A.— Au sing., ALIM. Action de conserver une substance alimentaire; état de ce qui est conservé. Mettre en conserve. Tout va dès lors pour le mieux jusqu'à la mise en conserve des petits poissons (QUENEAU, Loin de Rueil, 1944, p. 107).
Loc. En conserve. Haverkamp n'avait pas envie de gagner de l'argent avec des boîtes de thon en conserve (ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Verdun, 1938, p. 174).
P. métaph. [À propos d'une chose ou d'une pers.] Quelle est cette triste figure qui pousse en avant une vieille idée de conserve? (ALAIN, Propos, 1921, p. 300). Pompeï est une émouvante conserve de sinistre brutal (COCTEAU, Essai de critique indirecte, 1932, p. 186). Un disque, c'était pour eux de la « musique en conserve », c'est-à-dire de la musique morte, stérilisée (Arts et litt. dans la société contemp., t. 1, 1935, p. 8807).
B.— P. méton., au sing. ou au plur.
1. Ce qui sert à conserver.
a) ALIM. Procédé pour assurer la conservation. Ces traitements sont assurés par quatre procédés principaux : la conserve appertisée, la semi-conserve, le séchage, salage et fumaison et la congélation (A. BOYER, Les Pêches mar., 1967, p. 107).
b) PHARM., CHIM. Récipient qui permet de garder intact quelque chose. Bocal à souris et à rats, composé d'une conserve en verre à cordeline, et d'un couvercle grillagé (Catal. d'instruments de lab. [Jouan], 1933, p. 107).
2. Ce qui est conservé.
a) ALIM. Substance maintenue hors de toute altération par des procédés divers :
Un ancien confiseur parisien, François Appert avait, aux environs de 1800, perfectionné et vulgarisé un procédé anciennement connu pour la préparation des conserves alimentaires. Il plaçait des fruits ou des légumes dans des récipients hermétiquement clos, qu'il chauffait longuement dans l'eau bouillante.
J. ROSTAND, La Genèse de la vie, 1943, p. 74.
SYNT. a) Subst. + de(s) + conserve(s) : bocaux, pot(s) de conserve(s). Quelque mystérieux pot de conserves (GIDE, Si le grain ne meurt, 1924, p. 379). Boîte de conserves. Quelques boîtes de conserves montraient aussi leurs étuis de fer-blanc, poinçonnés aux meilleures marques (VERNE, Les 500 millions de la Bégum, 1879, p. 218). P. ell. conserve(s). Le soir même, M. de Coantré acheta du lait condensé, des conserves, un pot de confiture, qu'il rapporta dans sa musette, et dîna chez lui (MONTHERLANT, Les Célibataires, 1934, p. 884). Maladie des conserves. J'arrive à la conclusion que nous sommes atteints de scorbut, ou plus justement de la maladie des conserves (J.-B. CHARCOT, Le « Pourquoi-Pas? » dans l'Antarctique, deuxième expédition antarctique française, 1908-10, 1910, p. 254). b) Verbe + conserve : fabriquer, faire des conserves. L'ambition leur étant venue de fabriquer des conserves (FLAUBERT, Bouvard et Pécuchet, t. 1, 1880, p. 54).
b) PHARM. Confiture végétale. On désigne sous le nom de conserves toutes les pulpes préparées (Codex medicamentarius Gallicus, 1908, p. 514). Conserve de roses (J.-B. KAPELER, J.-B. CAVENTOU, Manuel des pharmaciens et des droguistes, t. 1, 1821, p. 214).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1359 alim. (Comptes de l'argenterie des rois de France, p. 207 ds IGLF : conserve de chitron); 2. 1552 mar. « escorte » (RABELAIS, Quart Livre, éd. R. Marichal, chap. I, 1. 20); 1559 loc. adv. de conserve [en parlant de navires] (AMYOT, Timol., 14 ds LITTRÉ); 3. 1680 plur. « lunettes servant uniquement à protéger la vue » (RICH.). Déverbal de conserver.
II.
⇒CONSERVE2, subst. fém.
A.— MAR. Bateau qui fait route avec un autre pour le protéger :
1. ... il était possible que ces lettres que nous regrettions si fort eussent été confiées au bâtiment de la compagnie qui avait manqué son voyage; il n'était venu cette année que sa conserve, et on avait appris par le capitaine que la plus grande partie des fonds et toutes les lettres avaient été embarquées sur l'autre vaisseau.
Voyage de La Pérouse, t. 2, 1797, p. 317.
Loc. De conserve. Ensemble, de concert, avec.
MAR. (cf. conserver I A 1 a spéc.). [À propos de plusieurs bâtiments] Nous avons été en un instant séparés des deux bâtiments qui naviguaient de conserve avec nous (LAMARTINE, Voyage en Orient, t. 1, 1835, p. 123).
P. ext. [À propos de deux ou plusieurs pers.] Le ministre de la marine (...) se trouva admis de conserve avec le véritable patient (LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 1, 1823, p. 732). La position qu'il a prise, de concert (ou de conserve) avec A. de Chateaubriand et Drieu La Rochelle (GIDE, Journal, 1941, p. 73). Marcher de conserve avec qqn.
B.— Au plur., vx. Lunettes dont les verres colorés sont destinés à protéger la vue :
2. Il portait des conserves à verres bleus à l'aide desquelles il cachait son regard, sous prétexte de préserver sa vue de l'éclatante réverbération de la lumière...
BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, p. 566.
Prononc. et Orth. Voir conserve1. Étymol. et Hist. Voir conserve1.
STAT. — Conserve1 et 2. Fréq. abs. littér. :269. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 299, b) 436; XXe s. : a) 332, b) 455.
BBG. — KEMNA 1901, p. 73.

conserve [kɔ̃sɛʀv] n. f.
ÉTYM. 1359, au sens I, 1; de conserver.
———
I
1 Aliment conservé.
Vx. Aliment préparé pour être conservé, pour se conserver.REM. Dans cette acception large, conserve inclut les viandes fumées, séchées, les conserves de fruit (confitures, etc.). Confit, semi-conserve.
0.1 Nab employait presque tout son temps à saler ou à fumer des viandes, ce qui lui assurait des conserves excellentes.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 258.
Mod. Substance alimentaire stérilisée ( Appertisation) et conservée dans un récipient hermétique. || Conserve de légumes, de viande, de poisson. || Faire, préparer des conserves chez soi. || Conserves industrielles. || Intoxication par des conserves avariées. Botulisme. || Maladie des conserves : troubles causés par la consommation excessive de conserves et la sous-consommation de produits frais.Boîte de conserve (→ infra cit. 0.2). || Des piles de conserves, dans un placard.
0.2 Enfin ils se décident à entrer, et sortent, emportant sous le bras, le Boilled mutton ou le boilled beef, etc., toutes les conserves possibles et impossibles de viandes, de légumes, de choses qu'on n'aurait jamais pensé devoir devenir la nourriture du Paris riche.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, t. IV, p. 45.
… de conserve. || Boîte de conserve : récipient métallique, clos, contenant des conserves. || Ouvrir une boîte de conserve. || De vieilles boîtes de conserve.(D'un aliment). Préparé, mis en boîte pour être conservé. || Bœuf de conserve. Corned-beef, singe (fam.). || Lait de conserve, en poudre, condensé. || Sardines de conserve.
1 On servit (…) des petits pois, qui étaient naturellement de conserve, mais qui avaient bon goût (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, X, p. 78.
1.1 Il avait vaguement envie d'essayer son adresse en démolissant avec quatre balles une pyramide de cinq boîtes de conserves vides, ou en se photographiant d'un coup de fusil.
R. Queneau, Pierrot mon ami, éd. L. de Poche, p. 21.
En conserve : en boîte (opposé à frais). || Des petits pois en conserve. || Mettre des sardines en conserve. Conserverie; conserveur.
Fig. et fam. De la musique en conserve : des disques.
REM. Sémantiquement, conserve dans de conserve et en conserve correspond à un autre contenu (« action de…; état » et non « chose… »); mais le sentiment linguistique n'analyse pas ce contenu, et boîte de conserve est synonyme de une conserve.
Pharm. Préparation de consistance molle faite d'un mélange de sucre et d'une substance végétale. || Conserve de roses.
2 Collectif. || La conserve : l'industrie de la mise en conserve. Conserverie.
3 Rare. Action de conserver (la conserve d'un produit : cour., mise en conserve); état de ce qui se conserve.
———
II (1552). Mar. (de conserver « naviguer en gardant à vue »). Navire qui en escorte un autre pour le protéger.
(1559). Loc. Naviguer de conserve : suivre la même route.
Loc. adv. Fig. De conserve. Ensemble. || Aller de conserve, en compagnie. || Agir de conserve, d'accord avec qqn. → De concert.
2 (…) jadis l'apostat repenti, jaloux de voler au ciel de conserve avec ses frères, obtenait la grâce de mourir dans le cirque.
Balzac, le Lys dans la vallée, Pl., t. VIII, p. 853.
2.1 Et les deux pas lourds se sont éloignés de conserve, accompagnés par les éclats de voix et les rires.
A. Robbe-Grillet, Dans le labyrinthe, p. 169.
———
III N. f. pl. (1680). Vx. Lunettes pour ménager la vue.
3 (…) l'étude lui avait sans doute altéré la vue, car il portait des conserves.
Balzac, le Curé de village, Pl., t. VIII, p. 705.
DÉR. Conserverie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • conserve — [ kɔ̃sɛrv ] n. f. • 1393; de conserver I ♦ Vx Aliment préparé pour être conservé (fumé, séché, etc.). ⇒ confit, semi conserve. Mod. Substance alimentaire stérilisée (⇒ appertisation) et conservée dans un récipient hermétique. Boîte de conserve.… …   Encyclopédie Universelle

  • conserve — CONSERVE. s. f. Espèce de confiture faite de fruits, d herbes, de fleurs, ou de racines. Conserve de roses de Provins. Conserve de Provins. Conserve de violettes, de fleurs d oranges, de framboises, de citron, d absinthe. Conserve de bétoine.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • conserve — Conserve. s. f. v. Espece de confitures faites de fruits, d herbes, ou de fleurs, ou de racines. Conserve de roses de Provins. conserve de Provins. conserve de roses, de violetes, de fleurs d orange, de framboises, de citron, d absynthe. prendre… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Conserve — may refer to: Conserve (condiment), a preserve made from a mixture of fruits and/or vegetables Conserve (NGO), an Indian environmental organization Conserve (publisher), a Dutch publisher See also Conservation (disambiguation) This disambiguation …   Wikipedia

  • conserve — Conserve, f. penac. Est mutuelle protection, Mutua tuitio, Selon ce on dit Navires allans de conserve quand plusieurs navires font un corps en un voyage, avec promesse jurée de se conserver, garder et defendre l un l autre, Nautica confoederatio …   Thresor de la langue françoyse

  • Conserve — Con*serve , v. t. [imp. & p. p. {Conserved}; p. pr. & vb. n. {Conserving}.] [F. conserver, L. conservare; con + servare to keep, guard. See {Serve}.] 1. To keep in a safe or sound state; to save; to preserve; to protect. [1913 Webster] The amity… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Conserve — Con serve, n. [F. conserve, fr. conserver.] 1. Anything which is conserved; especially, a sweetmeat prepared with sugar; a confection. [1913 Webster] I shall . . . study broths, plasters, and conserves, till from a fine lady I become a notable… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Conserve — (Conserva, Pharm.), Zubereitung frischer Kräuter u. Blumen, mit trockenem Zucker, um jenen ihre Heilkräfte zu erhalten u. ihnen einen besseren Geschmack zu geben. Man quetscht od. wiegt sie zu einem seinen Brei u. reibt in einem steinernen Mörser …   Pierer's Universal-Lexikon

  • conservé — conservé, ée (kon sèr vé, vée) part. passé. Préservé de la destruction. Des manuscrits conservés avec soin. Souvenirs conservés par la tradition.    Être bien conservé, se dit des gens d un certain âge, qui ont encore un air de fraîcheur et de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • conserve — I verb avoid using, conservare, expend gradually, expend slowly, guard, keep, keep from loss, keep in existence, keep safe, keep unimpaired, maintain, omit using, preserve, prolong, protect, refrain from using, refuse to waste, safeguard, save,… …   Law dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.